MAGNESIS - Prés En Bulles...

ArtisteTitreFormatDuréeDate d'enregistrementPrixAjouter dans mon caddie
MAGNESISPrés En Bulles...CD00:00:00201714,99 Ajouter dans mon caddie
LangueRéférence OrigineRéférence MuseaCode barre
InstrumentalMP 3333MP 33333426300033338
1 - Prés En Bulles (I. Part One) - (21'54)

2 - Prés En Bulles (II. Part Two) - (27'12)

Depuis une bon quart de Siècle, MAGNESIS perpétue une certaine tradition française de la chanson théâtrale et sophistiquée, si magnifiquement personnifiée par ANGE durant les années soixante-dix. Le chanteur Eric TILLEROT et sa bande de joyeux troubadours ont développé une discographie des plus conséquentes, faite de concept-albums épiques évoluant entre chanson, univers médiéval et rock Progressif. L'on retiendra par exemple le premier opus "Les Voyages De Mikado" (1992), une fresque historique bâtie sur l'épopée des Ducs de Bourgogne, tandis que "Etang Rouge" s'inspire de légendes fantastiques. Désormais récupéré par le label Musea, MAGNESIS nous propose incontestablement son chef-d'oeuvre, le très réussi "L'Immortel Opéra" (2005). Il s'agit une nouvelle fois d'un concept-album, traitant de thèmes chers au groupe: l'imaginaire, un pacte avec le Diable... Et cette fois, même le grand Wolfgang Amadeus MOZART est de la partie ! Voilà un album qui ravira les nostalgiques des années Seventies, mais aussi tous les amateurs de rock Progressif du terroir. Le septième opus de MAGNESIS est encore un concept-album, écrit par les compères Frédéric PRZYBYL et Eric TILLEROT. Notre duo s'est cette fois-ci inspiré de Jules VERNE, pour imaginer une histoire post-apocalyptique mettant en scène un nouveau Noé-Nemo. "Le Royaume D'Océanéa" (Musea, 2010) offre plus d'une heure de rock Progressif ample et intense, servi par pas moins de trois claviéristes potentiels. L'on peut également trouver des accointances avec les travaux d'Eric SERRA, le compositeur attitré de Luc BESSON, notamment sur la Bande Originale de "Le Grand Bleu". "Faits D'Hiver..." est le premier album de MAGNESIS en concert, constitué en majorité des titres joué en décembre 2007 au Théâtre des Feuillants à Dijon, lors de la célébration des vingt ans du groupe. Ecrite et composée avec un soin maniaque, jouée avec autant d'intensité que de précision, très bien produite, cette musique est un vrai trésor musical pour les amoureux des années soixante-dix. Bienvenue à bord ! MAGNESIS affectionne particulièrement de nous narrer les contes et légendes, authentiques ou fantasmées, de sa chère Bourgogne. Le huitième jalon de la discographie magnésisienne, publié sur le label Musea Parallèle en l'an de grâce 2015, confirme une fois de plus cet attachement. Catherine De ChATEAUNEUF fût la première femme de l'Histoire à entrer en lutte contre la domination masculine et l'obscurantisme religieux. Restée seule pour administrer ses terres et son domaine après le décès de ses parents, elle est contrainte d'épouser un homme violent qu'elle finira par empoisonner. Après avoir subi des tortures, elle fut brûlée vive au XVème Siècle, devenant ainsi "La Dame De Braise". La dernière châtelaine de Châteauneuf-En-Auxois fut une des plus belles femmes du royaume de France, tous les hommes en étaient fous, ce qui n'arrangea rien... Il faudra patienter près de six-cent ans pour la voir enfin réhabilitée. Et en musique, s'il-vous-plaît ! Le défi le plus ardu, lorsque l'on est une formation réputée pour la qualité de ses textes, est sans doute de réaliser une album... Sans textes ! Une idée improbable, voire saugrenue, que MAGNESIS a pourtant tenu à expérimenter. Le groupe bourguignon aurait pu se contenter de prolonger la formule qui a fait son succès depuis trente ans, sans grande prise de risque. Alors, quelle plus belle aventure pour fêter un tel anniversaire ? Histoire de compliquer les choses (Ou de les simplifier), le neuvième album "Prés En Bulles..." (Musea Parallèle, 2017) se présente dans son plus simple appareil, sous la forme de deux longues suites épiques, totalement instrumentales donc. Que dire de cette musique ? Elle se situe à la fois quelque part entre PINK FLOYD et GENESIS, et à la fois dans une dimension encore inexplorée de l'univers du rock Progressif. Preuve s'il en est que, dans l'ombre du chant envoûtant de Eric TILLEROT, il y avait également des musiciens inventifs, ayant énormément de choses à dire. Conclusion ? Défi réussi !